Grande montre de poche en or rose 18k à trois…

Lot 16
3 000 - 5 000 €
Laisser un ordre d'achat
Votre montant
 €
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

Grande montre de poche en or rose 18k à trois…

Grande montre de poche en or rose 18k à trois automates sonnant les heures et les quarts déclenchés à la demande par le poussoir se trouvant au pendant. Le fond bombé uni est bordé de filets et la carrure finement striée. Le petit cadran central émaillé blanc indique les heures en chiffres arabes et les minutes par un chemin de fer. Il est entouré d'un anneau émaillé bleu roi appliqué d'une bergère, d'un jardinier et d'un enfant (un élément détaché) frappant une cloche. Mouvement à coq avec remontage à clef, sonnerie à trois marteaux sur gong, disque de réglage avance/retard.

L'intérieur du fond est gravé "Donnée par S.M. l'Empereur et Roi à Et-Jacq-Jos-Alexandre Macdonald Duc de Tarente Maréchal de France 1809".

Époque Empire.
Diam. : 57 mm - Poids brut : 126,8 g

Étienne Jacques Joseph Alexandre Macdonald (1765-1840), d'origine écossaise, commence sa carrière militaire en 1784 en tant que cadet. Il participe aux guerres révolutionnaires, devient colonel, puis général de brigade et général de division en 1795. Il sert aux armées du Rhin et d'Italie, fait la campagne contre les armées alliées en 1799 et s'illustre lors de la bataille de Trebbia. Le 18 brumaire an VIII il commande les compagnies versaillaises et appuie Napoléon Bonaparte. Pour avoir soutenu le général Moreau accusé de conspiration contre l'Empereur, Macdonald est disgracié en 1804. 1809 sonne le retour en grâce, Napoléon lui donne le commandement d'une division en Italie, il est nommé Maréchal à Wagram pour un haut fait d'armes puis est nommé duc de Tarente et prend le commandement d'un corps d'armée en Espagne en 1810. Il assiste Napoléon jusqu'à son abdication à Fontainebleau en 1814. Napoléon dira de lui "Macdonald avait une grande loyauté".
De sa première union avec Marie-Constance Jacob, Étienne Macdonald eut deux filles, Nancy et Adèle. Nancy Macdonald (1792-1870), dame d'honneur des princesses d'Orléans, épousa en 1810 Nicolas Sylvestre Régnier (1783-1851) second duc de Massa.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue