Acheter


 

Que peut-on acheter dans une vente aux enchères ?

Tous les biens meubles, d’occasion ou neufs, sont susceptibles d’être vendus aux enchères par un commissaire-priseur : meubles et objets d’art (tableaux, sculptures ou bijoux), matériel professionnel, véhicules (véhicule personnel, utilitaire, de collection...).

Comment trouver les objets et les ventes qui m'intéressent ?

Nous vous conseillons de vous inscrire à notre Newsletter, envoyée une à deux fois par mois par email.

Pour cela, rendez-vous sur notre site internet www.lefloch-drouot.fr et sélectionner les catégories qui vous intéressent.

Comment voir et examiner les lots ?

Une exposition publique a lieu généralement le vendredi et le samedi précédant la vente,
de 11h à 18h puis le matin de la vente, de 11h à midi.
Cela vous permet d'examiner les lots et de prendre connaissance de leur état.

Commissaire-priseur, experts, clercs et autres collaborateurs de la maison de vente sont à votre disposition pour vous informer, vous conseiller et vous donner les estimations des objets qui vous intéressent.

Vous pouvez également demander des photos complémentaires ainsi que des détails sur l’état de l’objet en envoyant un email à contact@lefloch-drouot.fr ou bien en téléphonant au 01.46.02.20.15.

Comment se déroule une vente aux enchères ?

Les ventes aux enchères, organisées par des commissaires-priseurs judicaires ou des opérateurs de ventes volontaires, sont publiques.

Chacun a le droit d'y assister en spectateur.
Toute personne majeure, responsable et solvable, peut enchérir et acheter.
L’acheteur doit avoir pris connaissance des conditions de vente.
Toujours affichées sur le lieu de vente, elles viennent compléter les conditions générales applicables à toute vente publique.

Elles précisent les points particuliers à une vacation déterminée :
moyens et modalités de porter les enchères, clauses limitatives de responsabilité concernant l’état des lots, frais de ventes et modalités de paiement, conditions d’enlèvement des achats, etc.
Chaque lot est présenté par sa description, dans l’ordre du catalogue. Après l’annonce de son prix de départ par le commissaire-priseur ou l’expert de la vente, les enchères peuvent débuter.
 

Comment enchérir lors d’une vente aux enchères ?

Pour enchérir lors d’une vente, vous avez plusieurs possibilités :

Enchérir en salle :
Vous êtes présent dans la salle au moment de la vente. Pour participer, un signe clair (simple geste de la main) suffit pour signifier au commissaire-priseur que vous souhaitez porter une enchère supérieure.
Dans ce cas, le montant de l’enchère est laissé à son appréciation. Si vous désirez porter une enchère précise, il est recommandé d'annoncer à haute voix son montant, mais le commissaire-priseur peut la refuser.

Enchérir par téléphone :
Vous enchérissez au téléphone, en direct. Il vous sera demandé un document écrit, votre pièce d’identité ainsi que vos références bancaires (RIB). Ce service est gratuit et soumis à l’acceptation du commissaire-priseur. Laisser un ordre d’achat : vous fixez une enchère maximum pour les lots qui vous intéressent. Un collaborateur agira pour votre compte, selon les instructions données, afin d'essayer d'acheter le ou les lots au prix le plus bas possible et ne dépassant, en aucun cas, le montant maximum indiqué par l'enchérisseur.

Les demandes d’enchère par téléphone et les ordres d’achat sont à remplir sur place pendant l’exposition ou bien à envoyer par email à contact@lefloch-drouot.fr ou par fax au 01.46.02.20.15.

Enchérir en live :
Si la vente le permet, sur le site internet DrouotLive.
Installé devant votre ordinateur, vous suivez le feu des enchères et les commentaires du commissaire-priseur avec le son et la vidéo, en temps réel. A tout instant et d’un simple clic, vous pouvez enchérir sur les lots que vous convoitez.
Attention, pour participer aux enchères en live, il est impératif de s'inscrire AVANT la vente sur www.drouotlive.com.
 

Adjugé

Si vous êtes le dernier enchérisseur, c’est-à-dire celui qui a porté l'enchère la plus élevée, l’objet vous sera adjugé.
Mais si le niveau des enchères est trop bas ou si le prix de réserve fixé par le vendeur (en dessous duquel il ne souhaite pas vendre le bien) n’est pas atteint, le lot est retiré de la vente.
Le mot « adjugé » prononcé par le commissaire-priseur, assorti d’un coup de marteau qui clôt les enchères, formalise la conclusion du contrat de vente et le transfert de propriété.

L’acheteur devient propriétaire même s’il n’a pas encore réglé son achat, ni pris possession de son lot.
Immédiatement après l'adjudication, celui-ci doit se faire connaître. Et s’il ne souhaite plus participer, l’adjudicataire se dirige vers le poste d’encaissement. Là, un bordereau d’adjudication lui sera remis.
Celui-ci indique le numéro du lot acheté, ses caractéristiques, ses références au catalogue et son prix. Une fois le bordereau acquitté, l’acheteur peut prendre possession du lot et procéder à son enlèvement.
 

Frais d’adjudication et moyens de paiement

S’il remporte un objet, l’acheteur devra payer le montant de sa dernière enchère auquel s’ajoutent des frais d’adjudication proportionnels.

Dans le cadre des ventes volontaires, ces frais sont de 23,92% TTC.

Dans les ventes judiciaires, les frais légaux en sus des enchères sont fixés par la loi : ils s’élèvent à 14,352 % TTC.

Ces frais sont toujours indiqués dans les conditions de vente et annoncés publiquement avant la vente.

Les moyens de paiement sont précisés dans les conditions de vente.

En règle générale, tout moyen de paiement est accepté (chèque bancaire, espèces, virement bancaire ou cartes de crédit).
Selon les articles L. 112-6 du Code monétaire et financier, et D. 112-3 du décret 2010-662 du 16 juin 2010, le paiement en espèce n’est autorisé qu’en dessous de 3000 euros, frais et taxes compris, pour les ressortissants français et les professionnels dans le cadre de leur activité.
 

Comment récupérer son acquisition après la vente ?

Les objets sont généralement stockés à l’étude à Saint-Cloud. Les envois et transports sont à discuter directement avec les collaborateurs, qui peuvent vous mettre en relation avec des professionnels.
Les lots de petite taille peuvent être transférés à Paris (30, Avenue Théophile Gautier – 16ème arrondissement) ou bien envoyés en Colissimo Recommandé. Dans ce cas, les frais, ainsi qu’un forfait d’emballage (à partir de 30 €) sont à la charge de l’acheteur.